Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco 
   

Recommander cet article à un ami - Imprimer cet article - Publier sur vos reseaux Partager l'info

|HIstoireDesMarques|

 

02/03/2009 - Paule Ka : l'histoire d'une robe

Paule Ka est l'une des marques les plus tendances actuellement, très appréciée des jeunes femmes modernes. Une marque disponible en France et dans de nombreux points de vente à travers le monde : Allemagne, Grande Bretagne, Arabie Saoudite, Belgique, Dubaï, Hong Kong, Japon, Koweït etc ...

Mais que savons-nous de cette jeune marque ? Nous vous proposons un petit regard sur l'histoire de Paule Ka. Une marque qui est intimement liée au parcours de Serge Cajfinger. Un homme qui passe sa jeunesse au Brésil, puis s'installe à Lille en 1968. Passionné de mode et d'architecture, à 15 ans il travaille dans la boutique Yves Saint Laurent Rive Gauche de Lille puis dans différentes’enseignes en vue de la ville.
En 1974, âgé de 19 ans, Serge Cajfinger ouvre un magasin multimarques à Lille avec sa mère et sa tante Paule. Ce multi-marque inaugure ses premiers pas dans le métier. Paule Ka qui accompagne l’ascension des futurs grands de la mode , d’Azzedine Alaïa à Montana en passant par Thierry Mugler et Kenzo. Cette passerelle entre le rêve des défilés parisiens et la complicité des clientes côtoyées au quotidien aiguise sa conscience du corps et des envies des femmes.

En 1987, Serge Cajfinger quitte Lille pour se lancer dans une autre aventure, la sienne, avec la création de la griffe Paule Ka qui prend ses quartiers dans le Marais. Admirateur de Jackie Kennedy, Audrey Hepburn ou Grace Kelly, Serge Cajfinger crée un style très élégant pour une femme pétillante à l'allure moderne et citadine. Le luxe discret prime, le seul signe extérieur étant exprimé par le choix des belles matières. Rapidement les codes s’installent : le noir et le blanc, une approche picturale de la couleur qui évolue au fil des saisons de flashes monochromes en tons poudrés, le tailleur, le nœud, l’organza et les fameuses robes noires, l’un des musts maison depuis 20 ans dans un sens du trait et du volume en mouvement. Une petite robe noire qui fait référence à la couture mythique des années 1950, au style épuré et résolument contemporain.
Dès lors la marque ne va cesser d'avoir des références cinématographiques, sans pour autant oublier la parisienne iconique mélant l’humour et la séduction, la rigueur des coupes et les détails décalés. Une façon de capter l’air du temps sans en être victime qu’illustrent aussi les accessoires, du panier créé en 1995 et décliné chaque saison (encore un hommage à la belle Audrey qui en portait avec son vison) au CABAS KA, nouveau it-bag de la Maison lancé cet hiver, en passant par le 223 SH imaginé par Serge Cajfinger en 2007.
Aujourd'hui la marque a son "flagship" Rue Saint Honoré et est distribuée dans plus de 350 points de vente à travers le monde.

   

Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données   Goodies